Mazars en Côte d'Ivoire, un acteur différent de l’audit, de la comptabilité, de la fiscalité et du conseil

En 1976, Guérard Vallas crée une société anonyme en Côte d'Ivoire afin d'accompagner les investisseurs français dans ce pays.

Entre 1976 et 1995, le cabinet se développe en France, en Europe et dans le monde, notamment au travers de diverses fusions (France Expertise, Secor et DRA) il change plusieurs fois de dénomination (GDV puis Guérard Viala). En Côte d'Ivoire, un tournant est pris à la fin des années 80, lors d'un rapprochement avec les cabinets Cidec et C2A qui apportent leurs activités d'expertise comptable et de commissariat aux comptes.
En 1995, à la date de la fusion des cabinets Robert Mazars et Guérard Viala, le cabinet est devenu un des cinq premiers acteurs du marché de l'audit en Côte d'Ivoire.
Le cabinet poursuit ensuite un développement rapide pour accompagner ses clients et répondre aux besoins croissants des investisseurs, notamment dans le domaine de l'audit.

Partager